• Ségolène Royal n'a pas l'intention de se retirer de la vie politique

    Ségolène Royal ne veut pas disparaître du paysage. La présidente de la région Poitou-Charente l'affirme, jeudi 20 octobre, dans un entretien au Parisien. "Je n'ai pas tiré un trait sur ma vie politique", explique-t-elle.

    Décidée à jouer "un rôle utile" dans la campagne présidentielle à venir auprès de François Hollande, Mme Royal explique qu'elle le fera "sans arrière-pensées et dans une totale loyauté". Pour elle, "François Hollande est un très bon candidat" et elle peut lui "apporter beaucoup". "Ma voix porte. On l'a encore vu entre les tours des primaires", insiste-t-elle. Mercredi, il était question que Mme Royal se voit chargée d'une "mission" correspondant à "l'une des grandes réformes du gouvernement" à venir en cas de victoire.

    L'entretien est aussi l'occasion de revenir sur son échec à la primaire socialiste. L'ex-candidate à la présidentielle avoue qu'elle é été "assommée" par le résultat le soir du premier tour, dimanche 9 octobre. "Je ne pensais quand même pas que ce serait si bas. C'est psychologiquement très dur", lâche-t-elle. Elle assure qu'elle avait fait "un travail énorme pour être prête". "Mais la densité de travail n'est pas le seul critère en politique. Je le savais. Mais à ce point-là, c'est violent", ajoute l'élue régionale.

     

    "MOI J'AI UN PEU PERDU MON IDENTITÉ"

    Lire la suite sur lemonde.fr

    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :