• Un fermier de famille

    panier amap

    Manger mieux et moins cher pour préserver votre santé et votre pouvoir d'achat


       Depuis des mois, toutes les publicités vantant des barres chocolatées sucrées ou asssurant la promotion des sodas qui font des générations d'obèses sont accompagnées du fameux "consommez 5 fruits et légumes par jour" et rendez-vous sur www.mangerbouger.com. Histoire de prendre votre destin en main, imaginons que vous décidiez d'adopter les résolutions de l'Institution de Prévention et d'Education à la Santé (INPES)...

    La plupart du temps vous risquez de vous retrouver avec des pêches dures comme des cailloux, des légumes qiu rendent tellement d'eau que la ratatouille devient presque une soupe et de l'ail en provenance d'Argentine, car mondialisation oblige, la centrale d'achat de votre épicier ou de votre supermarché est de plus en plus souvent la même et trouve plus économique de faire parcourir la moitié de la planète à vos légumes. Des légumes souvent gorgés d'eau parce que forcés aux engrais et dont une part non négligeable des vitamines a disparu dans le transport et les transferts entre différents réfrigérateurs.
    Rassurez-vous, depuis quelques années, des circuits courts se mettent en place entre des agriculteurs lassés d'être les otages de la grande distribution et des consommateurs en mal de produits de qualité et qui cherchent à retrouver le contact direct avec la terre. Oui, une autre économie est possible, qui concilie impératifs économiques et santé des personnes grâce à une nourriture saine.

    C'est ainsi que sont nées les Associations de Maintien de l'Agriculture Paysanne (AMAP). Un groupe de consommateurs s'organise en association et passe un contrat de partenariat avec un agriculteur. Chaque semaine l'agriculteur s'engage à fournir un panier de fruits et légumes frais aux consommateurs qui se sont abonnés. Le panier entier est conçu pour une famille de 4 personnes, son prix varie entre 20 et 25 euros selon les frais spécifiques du producteur (possibilité à un demi-panier coûtant entre 10 et 12,50 euros).

    On croit parfois que se nourrir bio est réservé aux gens aisés. Il n'en est rien : compte-tenu du circuit court et du contrat semestriel ou annuel, les consommaterus ont accès à une nourriture saine à un prix de revient comparable, voire inférieur, aux prix pratiqués dans les circuits courants. Les consommateurs ne choisissent pas la composition du panier et sont solidaires de l'agriculteur en cas de surproduction comme de sous porduction. L'agriculteur devient en quelque sorte leur fermier de famille.

    On le connaît, on le rencontre régulièrement et on peut discuter avec lui de ses projets. La formule de l'abonnment lui apportant la trésorerie nécessaire pour mener ceux ci à bien.

    Il ne reste plus qu'à récupérer son panier au lieu de rendez-vous et à l'heure convenus.

    Marseille est la ville de France qui a connu la plus grande progression de ce mouvement puisqu'il touche aujourd'hui plus de 1% de la population et qu'un mouvement spécifique, "Les Paniers Marseillais", y est né il y a un an. Cette association va au-delà de la démarche initiale impulsée par les AMAP, puisqu'elle propose notamment un accompagnement personnalisé et professionnel aux producteurs qui veulent se reconvertir afin de passer d'une monoculture intensive à base d'engrais chimiques et de pesticides à une polyculture bio. Aux "Paniers Marseillais" tous les producteurs sont soit en bio, soit en reconversion vers la bio, ainsi la qualité biologique des produits des paniers est assurée.

    En proposant un autre mode de consommation, cette association met en avant des valeurs comme l'éthique et la solidarité (respect du travail des agriculteurs, respect du cycle saisonnier des produits, respect de l'environnement) qui placent le particulier en véritable consommacteur.

    Et si l'on veut disposer de paniers de légumes produits localement, encore faut-il qu'il y ait des agriculteurs et des centres de production proches des lieux de consommation. D'où l'idée, aux "Paniers Marseillais" de créer une SCI pour acheter des terres agricoles et empêcher qu'elles ne partent à la promotion immobilière, ou encore de se positionner comme interlocuteur notable auprès des collectivités pour sauvegarder des terres agricoles dans les futurs plans locaux d'urbanisme (PLU ex-POS).

    Côté consommateurs, on s'organise également pour compléter l'approvisionnement du panier : partenariat avec "Heureuse Camargue" un groupement de producteurs qui fait du riz, ou avec une coopérative d'agrumiculteurs corses, des boulangers, des chevriers fromagers, des éleveurs de taureaux, une coopérative de pêcheurs.

    En partant de la simple volonté de trouver des légumes frais et produits localement, dans une relation commerciale saine avec le producteur, les consommateurs s'aperçoivent que la démarche implique une réflexion concrète sur la société de consommation, son fonctionnement, ses implications.

    Par ailleurs, les "Paniers Marseillais" s'impliquent dans de nombreux projets. Ils ont été partenaires de France3 Méditerranée pour le passage en bio de leur restaurant d'entreprise, et participent à des opérations de sensibilisation auprès des scolaires pendant la "semaine du goût" par exemple. Et gageons qu'ils ont encore dans leurs cartons de nouvelles idées dont nous verrons les fruits lors de leur prochaine fête annuelle de printemps le 17 mai à la Mairie du 13 et 14ème arrdt de Marseille.

    Par Monique DIANO, Présence mutualiste MGEN
    13, mai 2009


    Les paniers marseillais
    Cité des associations
    Boite 199 - 93 la Canebière - 13001 Marseille
    seulement le vendredi de 15h à 18h
    Tel :06 31 78 81 53 / 06 08 05 25 81


    LIENS:

    http://lespaniersmarseillais.org/
    contact@lepaniermarseillais.org

    http://allianceprovence.org/

    Site nationnal des AMAP :
    http://www.reseau-amap.org/

    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :